Projet soutenu :

Le jardin thérapeutique du Centre Hospitalier du Pays d’Apt

L’évolution des mœurs et de la législation a considérablement renforcé le droit des personnes âgées à choisir leur mode de vie jusqu’à la fin de celle-ci et à prendre part aux décisions qui les concernent.

Pourtant, de nombreux aidants et professionnels témoignent de la difficulté à respecter ce droit au quotidien, à domicile comme en établissement. La tendance actuelle consiste à prendre en charge et parfois à surprotéger la personne pour éviter les risques, au détriment de son autonomie, de sa qualité de vie et parfois de son intégrité physique et morale.

Sécurité et respect de la volonté des personnes âgées, de leur intimité, de leurs habitudes de vie sont-ils compatibles ? Que faire lorsque l’on a peur qu’une personne fugue d’un établissement ? Qu’elle fasse une chute en se promenant ? 

C’est à ces questions que les équipes qui accompagnent les personnes âgées accueillies au sein du Centre Hospitalier d’Apt ont voulu répondre, considérant que ces personnes devaient conserver leur liberté de se déplacer dans l’établissement, mais aussi trouver un lieu agréable, un espace de détente et de promenade qui leur rappelle les jardins de leurs villages : un banc, des pins, du thym, et l’été le chant des cigales.

Contribution au financement : 25 000 €

Pourquoi et comment nous avons contribué à sa réalisation, une interview de Jacques Chanet, fondateur des Trois cyprès :

« Un projet original dans son financement »,
a souligné Danièle Fregosi, directrice du Centre Hospitalier.

« C’est aux 2/3 des fonds privés qui ont porté ce projet à hauteur de 100.000€. Autant dire que ce jardin n’aurait jamais vu le jour sans le concours de nos mécènes… Mais au-delà des organismes, ce sont des hommes et des femmes de conviction qui se sont investis à nos côtés… Au premier rang desquels M. Chanet, au titre de la Fondation des trois cyprès, présent dès l’origine du projet. Il a été un artisan de tous les instants, a su intéresser à notre démarche la Fondation de France et la Fondation Bruneau… C’est incontestablement lui qui a contribué à ce que ce projet devienne financièrement viable…
De tout cœur, merci. »

Pin It on Pinterest

Share This