La fondation des trois cyprès

Une fondation créée en 2010 sous l’égide de la Fondation de France, pour aider les associations contribuant à faire du pays d’Apt un territoire solidaire.

Actualités

Dimanche 9 février 2020 à 17h

à la Chapelle des Carmes, Apt

Un BD-concert est un spectacle qui associe la projection d’un « BD-rama », (soit une bande dessinée montée en long-métrage sous forme de diaporama) à de la musique live.

Le spectacle s’appuie sur le roman graphique « Là où vont nos pères » de l’auteur australien Shaun Tan, publié en 2007 chez DARGAUD et prix du meilleur album au festival d’Angoulême en 2008, et sur une création musicale originale composée et interprétée par le duo LOVLA, Martin Mor & Olivier Vauquelin, deux musiciens multi instrumentistes.

Il raconte l’histoire d’un homme quittant sa famille vers une terre inconnue, de l’autre côté de l’océan. Une histoire intemporelle, qui aborde avec finesse certains enjeux émotionnels et culturels de la question migratoire.

TOUT PUBLIC À PARTIR DE 9 ANS
12 € par personne, et gratuit pour les enfants jusqu’à 15 ans

– Aperçu vidéo : https://youtu.be/HQ4nrsIfc1E
– Entretien avec Florian Bogossian, émission spéciale à Radio Zinzine.

De nouvelles formes de solidarité

Construire ensemble

La Fondation se positionne en partenaire des associations du pays d’Apt qui, soit participent à un accueil solidaire, soit contribuent à l’élargissement des possibilités d’insertions sociale et professionnelle des jeunes. Ces associations, de plus en plus sollicitées, rencontrent des difficultés croissantes pour assurer leur mission, et plus encore pour développer leur action. Aussi, la Fondation se propose-t-elle, d’une part d’aider les associations d’accueil à financer leurs projets d’investissement immobilier. En étroite collaboration avec elles, elle mobilise une expertise financière de montage de projet, collecte des ressources financières et favorise des actions de mécénat d’entreprise. D’autre part, elle aide les associations sociales, culturelles et sportives à mutualiser leurs ressources pour permettre l’émergence de projets porteurs de solidarités avec, par et pour les jeunes.

Une solidarité innovante

En mobilisant des ressources privées au profit de projets d’intérêt général, la Fondation intervient comme une alternative ou en complément aux interventions de l’Etat et des collectivités publiques. Alors qu’il est bien ancré dans les mœurs dans les pays anglo-saxons, en France, le mécénat, bien que favorisé par des dispositions fiscales, tarde à se développer. Pourtant, il peut rendre possible des formes innovantes de solidarité, qui prennent en compte des besoins émergents et intègrent l’évolution des savoir-faire et des technologies.

Une fondation enracinée

La Fondation est une des rares fondations, en France, à lier son action à un territoire précis. Elle a été créée par des provençaux, d’origine ou d’adoption, elle porte un nom, Les trois cyprès, symbole terrien de l’hospitalité provençale, et elle entend agir avec et pour le pays d’Apt. Ainsi, elle développe des actions en lien avec ceux qui oeuvrent déjà sur le terrain, associations porteuses de projets ou donateurs potentiels. Elle propose aux particuliers et aux entreprises un moyen simple et direct d’agir pour leur territoire et de mesurer concrètement et de façon immédiate l’impact de leur don.

Créer du lien

Accueillir c’est créer du lien entre des communautés qui cohabitent dans le pays d’Apt sans se rencontrer : les plus aisés et les plus démunis, les bien logés et les sans-abris, les personnes de passage et les provençaux. De la même façon, permettre aux jeunes d’enrichir leur capital social, culturel et symbolique pour élargir le champ des possibles de leur avenir social et professionnel, c’est créer du lien entre jeunes d’ici ou d’ailleurs, entre jeunes et moins jeunes, entre « ici » et « ailleurs », entre le connu et l’inconnu.

Parce que l’enclavement géographique, les difficultés de transport, la faiblesse de l’offre de formation et de débouchés, que connaît le pays d’Apt, restreignent, plus qu’ailleurs, le champ des possibles pour les jeunes, parce que plus qu’ailleurs, ici, la richesse et les réseaux nationaux et internationaux côtoient la pauvreté et la solitude, la Fondation a pour ambition de créer du lien social, tisser les mailles d’un réseau humain plus solidaire et plus juste.

Rose Meunier Présidente du Comité exécutif

Pin It on Pinterest