Projet soutenu :

L’HAPA (Hébergement Accueil en Pays d’Apt)

2010 : De nouveaux locaux pour l’hébergement et l’accueil d’urgence.

L’association HAPA (Hébergement et Accueil en Pays d’Apt) a été fondée en 1995. Cette année-là, un homme est mort de froid à Apt. Ce fut un choc, et une prise de conscience. Alors, les premiers bénévoles ont créé l’HAPA pour ces hommes et ces femmes dont l’avenir est depuis plus ou moins longtemps réduit à la survie quotidienne. Depuis, l’HAPA accueille durant l’hiver ces personnes en détresse et leur offre un toit, c’est la première urgence. Pouvoir s’abriter, prendre une douche, un repas chaud, endosser des vêtements propres, c’est le tout premier pas vers la dignité.

Un animateur et des bénévoles partagent leur repas, les écoutent et dialoguent avec eux. Ils les aident dans leurs démarches : établissement de documents d’identité et de domiciliation, accès aux soins médicaux, prestations sociales, RSA,CMU, AH ou pension de retraite. Enfin ils les accompagnent vers l’autonomie : recherche d’un logement et d’un emploi.

Hébergement Accueil en Pays d'Apt

Une quinzaine de bénévoles se relaient. Ils croient aux vertus de la rencontre et mettent en pratique leurs principes humanistes : accueillir la personne telle qu’elle est, prendre en compte son parcours dans jugement et essayer de lui apporter une aide adaptée à son cas.

Les moyens de l’HAPA sont longtemps restés modestes : une petite maison dotée depuis 2008 d’une cuisine-salle à manger et d’un logement pour l’animateur ou le gardien, et 4 bungalows datant des JO d’Albertville et hors d’usage.

Porteur du projet :

H.A.P.A : Association loi 1901.
Adresse : 479 Avenue de Roumanille 84 400 Apt
Site internet : http://www.hebergement-urgence-apt.com

Le projet :

Il consistait à remplacer les bungalows par la construction d’un bâtiment de 8 studios de 20m2, équipés de deux lits, d’un grand rangement, d’une pièce d’eau et d’un coin cuisine. S’y ajoute un bureau d’accueil qui permet des entretiens individuels.

Ce bâtiment a une vocation principale d’accueil d’urgence en hiver et est mis à disposition de travailleurs saisonniers, de mai à octobre.

Les plans ont été élaborés par l’architecte Yann David, la maîtrise d’œuvre a été assurée par l’Atelier Florence Derycke. Action 3 a aidé l’HAPA à présenter les dossiers de demandes de subventions à l’Etat et à la Région.

La réalisation :

L’association était propriétaire du terrain mais ne disposait pas de la capacité financière d’investissement nécessaire, et les subventions publiques ne suffisaient pas à boucler le budget de l’opération. La Fondation des trois cyprès a financé le projet à hauteur de 30 000 €. Avant même la création de la fondation, l’association des Amis des trois cyprès avait contribué apporté 26 280 €. La Fondation s’est attachée par ailleurs à rechercher des subventions auprès de la Fondation Saint-Gobain Initiatives et de la Fondation La Mondiale AG2R. Enfin, elle est à l’origine de plusieurs conventions de mécénat d’entreprises, Lafarge Bétons Sud, Placo Saint Gobain et Géria-Contract, qui ont contribué à baisser le coût du projet d’environ 30 000 €. La Ville d’Apt et le Conseil Général du Vaucluse ont donné leur garantie à l’emprunt contracté auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Grâce à la générosité du constructeur du bâtiment principal, Vincia Construction, l’HAPA a pu compléter le projet d’origine par la construction d’un espace d’accueil « Lou Recalieu » en 2011, qui a ensuite été rebaptisé Espace Yvonne Wrona en 2015 en hommage à la Présidente de cœur

de l’HAPA décédée en 2014.

Ouvert dans la journée et après le dîner, il offre un lieu de détente et favorise les échanges entre les hébergés et les bénévoles présents.

Coût total :

432 000 € dont 136 000 € financés par autofinancement et emprunt. La Fondation a contribué au financement externe du projet à hauteur de 156 000 €, soit près de 53 %.

2014 : La recyclerie – construction, extension et achat d’un camion

L’activité de RECYCLERIE créée en 2013 a, en quelques mois, démontré son utilité amenant les responsables de l’association à projeter l’agrandissement des installations et des équipements pour une gestion efficace des flux de matériels et à créer deux nouveaux emplois. Dans cette perspective, l’association projette l’aménagement d’un abri couvert de 106 m2 permettant la réception des matériels, à l’abri des intempéries.

L’achat d’un camion d’occasion équipé d’une potence facilitant et sécurisant les mouvements de matériels est également projeté.

Subvention accordée : 40 000 €

2015 & 2017 : Le auvent de la recyclerie

En permettant de conserver les objets à l’abri de la pluie, sans qu’il soit nécessaire de faire des manipulations inutiles, l’extension de l’auvent existant rendra la vente possible tous les après-midi, au lieu du seul mercredi après-midi.

Ainsi, la sécurisation des emplois existants et la création de nouveaux emplois devraient-elles être assurées.

Pin It on Pinterest

Share This